La vie du prophète Abraham en rifain (Tarifit)

Écoutez une sélection de versets du Livre de la Genèse, chapitres 11-25, sur la vie du prophète Abraham, traduit dans la langue rifain du Maroc (Tarifit).

Voici le passage qui relate comment le prophète Abraham s’adresse à Dieu  pour le persuader de ne pas détruire les villes de Sodome et de Gomorrhe, dans Genèse ch.18: 20-33 : Le Seigneur dit alors à Abraham: «Les accusations contre les populations de Sodome et Gomorrhe sont graves, leurs péchés sont énormes. Je vais descendre pour vérifier les accusations que j'entends porter contre eux. S'ils font tout ce mal, je le saurai.»

Deux des visiteurs quittèrent cet endroit et se dirigèrent vers Sodome, tandis que le Seigneur restait avec Abraham. Abraham se rapprocha et dit: «Seigneur, vas-tu vraiment faire périr ensemble l'innocent et le coupable? Il y a peut-être cinquante justes à Sodome. Vas-tu quand même détruire cette ville? Ne veux-tu pas lui pardonner à cause des cinquante justes qui s'y trouvent? Non, tu ne peux pas agir ainsi! Tu ne feras pas mourir l'innocent avec le coupable, de sorte que l'innocent ait le même sort que le coupable. Il n'est pas possible que le juge de toute la terre ne respecte pas la justice.»
Le Seigneur répondit: «Si je trouve à Sodome cinquante justes, je pardonnerai à toute la ville à cause d'eux.»

Abraham reprit: «Excuse-moi d'oser te parler, Seigneur, moi qui ne suis qu'un peu de poussière et de cendre. Au lieu des cinquante justes, il n'y en aura peut-être que quarante-cinq. Pour les cinq qui manquent détruiras-tu toute la ville?»
Dieu dit: «Je ne la détruirai pas si j'y trouve quarante-cinq justes.»

Abraham insista: «On n'en trouvera peut-être que quarante.»
– «Je n'interviendrai pas à cause des quarante», déclara Dieu.

Abraham dit alors: «Je t'en prie, Seigneur, ne te fâche pas si je parle encore. On n'en trouvera peut-être que trente.»
– «Je n'interviendrai pas si je trouve trente justes dans la ville», répondit Dieu.

Abraham dit: «Seigneur, excuse mon audace. On n'en trouvera peut-être que vingt.»
– «Je ne détruirai pas la ville à cause de ces vingt», répondit Dieu.

Alors Abraham dit: «Je t'en prie, Seigneur, ne te fâche pas. C'est la dernière fois que je parle. On n'en trouvera peut-être que dix.»
– «Je ne détruirai pas la ville à cause de ces dix», dit Dieu. Lorsqu'il eut achevé de parler avec Abraham, le Seigneur s'en alla et Abraham retourna chez lui.
 (La Bible en française courant 1997)